Les Mureaux : La ministre des armées visite l’usine ArianeGroup

Jeudi 14 décembre, Florence Parly, ministre des armées, a passé l’après-midi à la découverte de l’usine où est assemblée Ariane 5, et prochainement Ariane 6. Une visite que Florence Parly confiait attendre « avec impatience » et dont elle aurait souhaité « qu’elle puisse durer un peu plus longtemps ». Avec les nombreux responsables d’Ariane, la ministre a pu évoquer les risques de collision en orbite, le futur moteur des lanceurs européens, mais aussi le missile de dissuasion M51 construit par ArianeGroup.

Source : La Gazette En Yvelines (20 décembre)

L’article de la Gazette oublie malheureusement de mentionner l’avenir sombre d’Ariane qui est menacé de disparition. En effet le nouveau lanceur Ariane 6 devrait être moins compétitif que son concurrent américain Space X, et de nouveaux entrants tels qu’Amazon. Les dirigeants européens vont-ils prendre les décisions qui s’imposent pour maintenir ce fleuron européen, ou se résigner à laisser les États-Unis accaparer le marché ?

D’après l’article de Challenges, il est difficile d’imaginer, après les négociations épiques pour arriver à lancer Ariane 6, de mettre tous les acteurs européens d’accord sur un tel projet. « Il est donc essentiel de mettre en service Ariane 6 le plus rapidement possible ».

Source : Challenges (7 décembre)

 

Laisser un commentaire