Les socialistes des Yvelines se sont donné rendez-vous pour échanger, débattre sur l’avenir du « travail ».

Ceux qui sont parti à la réunion de ce parti européiste n’ont probablement pas pu avoir tout l’éclairage sur les causes principale de la destruction des emplois en France.

Il n’y a hélas que dans les réunions de l’UPR

 

 

 

  • Où l’on explique que la destruction et la délocalisation de l’industrie française est une conséquence directe de l’article 63 du TFUE qui prévoit la libre circulation des biens et des capitaux y compris avec des pays qui ne sont pas dans l’UE

 

  • Où l’on explique que l’Euro est surévaluée pour l’économie Française et que cela handicape fortement nos entreprises à l’exportation.

Source : Les Nouvelles des Mureaux (3 janvier)

Laisser un commentaire