Yvelines et Hauts-de-Seine proposent d’éduquer les enfants des exilés du Brexit

Patrick Devedjian et Pierre Bédier, présidents LR respectivement des Hauts-de-Seine et des Yvelines, espèrent que le premier ministre, à qui ils ont écrit, leur donne le feu vert afin de lancer la construction de « trois ou quatre » établissements haut de gamme, ouverts dans trois ans et destinés aux enfants de banquiers internationaux.

Source : Temps Réel 78 (19 février)

Les deux présidents de département n’ont probablement pas eu le temps de s’informer correctement. En effet, un

Article des échos a montré que les délocalisations attendues étaient bien moindre que celles annoncées dans les prévisions apocalyptiques. Parus ne recueillerait au final que quelques centaines de pistes tout au plus.

On ne peut pas en vouloir cependant aux présidents de subir la désinformation des médias français concernant le Brexit.

L’UPR a toujours dit que le Royaume Uni se porterait bien mieux hors de l’UE. Jour après jour, les faits nous donnent de nouveau raison.

 

Laisser un commentaire