Fusion 78-92 : un chemin parmi d’autres mais toujours vers l’Euro-Région Ile-de-France !

image_pdfimage_print

Dans son programme de la présidentielle de 2017, Emmanuel Macron s’engageait :

 « Nous réduirons le millefeuille administratif. Nous supprimerons au moins un quart des départements, là où ils peuvent être rapprochés de l’une de nos grandes métropoles. » Il s’agissait notamment de fusionner la petite couronne en créant la MGP métropole du Grand-Paris.

Si l’on en parle plus, ce n’est pas pour autant que le projet soit abandonné. La SGP existe bel et bien et le grand-paris express est en cours de réalisation !

En opposition avec le chef de l’Etat (Lire notre article de 2018 : Yvelines – Hauts-de-Seine : les présidents des départements attaquent Emmanuel Macron et sa politique des territoires), Pierre Bédier et Patrick Devedjian, respectivement présidents des conseils départementaux du 78 et du 92, ont débuté unilatéralement la fusion du 78 et du 92 en 2016 avec la création d’un établissement public interdépartemental, et leur mascarade de concertation lancée en février 2020 la poursuit.

Les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines regroupés. / © G.Courtois / France 3 Ile-de-France

De son côté, Valérie Pécresse présidente de la région Ile-de-France souhaite que la région ile de France devienne le périmètre métropolitain. Ses propos se référant au système fédéral des Etats des U.S.A. ne souffrent pas l’ambiguïté : « Comme disait Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France, « le temps des gouverneurs est venu ». Je partage la même vision de la décentralisation. »

Résultat de recherche d'images pour "ile de france"

Que ce soit avec Macron, que ce soit avec Pierre Bédier et Patrick Devedjian ou que ce soit avec Valérie Pécresse :

  • Tous ces chemins différents qu’ils empruntent pour effectuer leur fusion ont pour même objectif la création de l’Euro-Région Ile de France.
  • Tous ces chemins s’inscrivent plus généralement dans la politique de l’Union Européenne de création d’une Europe des régions dénoncée par François Asselineau dans sa conférence « Les Euro-Régions – La destruction des nations d’Europe.
  • Valérie Pécresse nous en donne une preuve irréfutable en se référant au fédéralisme des Etats-Unis d’Amérique : « le temps des gouverneurs est venu ».

Conclusion

Avec le cas de la région Ile de France, les analyses de François Asselineau sont une nouvelle fois confirmées. L’idéologie derrière les réformes territoriales est de :

Et Valérie Pécresse se voit déjà gouverneure de la région Ile-de-France des Etats-Unis d’Europe, faisant déjà fi de notre souveraineté nationale !

Pour éviter cette débâcle, il est de plus en plus urgent de sortir des traités de l’Union Européenne.

La délégation

Laisser un commentaire